Devenir apprenti‎ > ‎

L'apprentissage à l'international


Tout contrat d'apprentissage permet la mobilité de l'apprenti à l'étranger, à condition de respecter le calendrier d'alternance déterminé à la signature.

Celle-ci peut se réaliser soit pendant les périodes de cours par une période d'échange dans une université partenaire, soit par une période d'expérience professionnelle dans une entreprise partenaire de l'employeur principal.

Le CFA et la direction des études du programme pilotent les modalités légales et opérationnelles de l'expatriation académique de l'apprenti, par contre si l'entreprise souhaite faire profiter l'une de ses filiales étrangères, des compétences acquises par son apprenti, elle doit procéder aux aménagements nécessaires.

Elle peut soit opter pour le dispositif classique du détachement, soit bénéficier des nouvelles possibilités offertes par la loi "choisir son avenir professionnel" dont les modalités d'application sont en cours de rédaction.

Intégrer une période de mission à l'étranger pour l'apprenti peut paraître complexe à l'entreprise. Cependant si celle-ci est intégrée, dès l'identification des besoins, au parcours de l’apprenti, la mobilité se réalisera simplement et avec succès.

Quels avantages ?
Pour les apprentis 
  • C'est découvrir un nouvel environnement professionnel proche (valeurs, activités...) mais différent car imprégné des modes de fonctionnement et des habitudes du pays local
  • C'est développer son agilité et sa flexibilité en appréhendant des outils et une culture différente
  • C’est assimiler une langue étrangère comme langue usuelle et ainsi renforcer ses compétences linguistiques
  • C'est renforcer son autonomie et sa prise de responsabilités
  • C'est le moyen de valider l'expérience à l'internationale, exigence du diplôme ESSEC Grande Ecole